loader image
LABORATOIRE PHARMACEUTIQUE

Votre Santé

La malbouffe, ennemie de la fertilité masculine

advanced divider

Phénomène fréquent qui touche 15 à 20% des femmes, la fausse couche est une expérience douloureuse pour la future maman.

Les risques de fausse couche

La plupart des fausses couches sont inexpliquées, elles résultent d’une conjonction de facteurs biologiques, infectieux et psychologiques. Contrairement aux idées reçues, les conséquences de la fatigue et du stress n’ont pas été prouvées. Une fausse couche peut avoir de multiples causes :

  • Les fausses couches précoces
    Avant deux mois et demi de grossesse, c’est généralement l’œuf le coupable. L’embryon, non viable, porteur d’une anomalie chromosomique ou bien l’œuf vide dans lequel l’embryon ne s’est pas développé, est éliminé naturellement. Il faut savoir que la majorité des fausses couches se produit avant un mois et demi de grossesse et qu’elles sont souvent inexplicables.
  • Les Premières grossesses
    C’est lors de la première grossesse que les fausses couches sont les plus courantes : l’utérus n’est pas encore tout à fait prêt… Pas de panique : la grossesse suivante à toutes les chances de bien se passer.
  • Accident génétique
    Il représente 90% des fausses couches spontanées précoces. Lorsque le fœtus présente une anomalie génétique (trisomie, monosomie,…), le corps de la femme va rejeter alors l’embryon, comme s’il se séparait naturellement d’un corps « étranger ». Pas d’inquiétude : la grossesse suivante peut très bien se dérouler normalement.
  • Cause masculine
    Parfois, la qualité du sperme du mari peut parfois être à l’origine de fausses couches à répétition. Il faudra alors effectuer un spermogramme.

Les fausses couches tardives

Après deux mois et demi de grossesse, on parle de fausse couche tardive, les causes sont le plus souvent mécaniques. Cela peut être :

  • Le col de l’utérus qui reste ouvert et se dilate à chaque contraction, alors qu’il doit être fermé et tonique. (Il faudra le cercler pour mener à terme la grossesse suivante.)
  • Enfin, sachez que l’âge,
  • La consommation de tabac et les examens de dépistage « invasifs » comme l’amniocentèse augmentent aussi légèrement le risque.
  • Déficience hormonale
    Si, plusieurs fois de suite, des fausses couches apparaissent après sept ou huit semaines de grossesse, le coupable peut être vos hormones. Cela peut être guéri par une prescription de progestatifs jusqu’à la douzième semaine de grossesse, avant que le placenta ne prenne le relais.
  • Anomalie de l’utérus
    Les fausses couches peuvent aussi être provoquées par une malformation de l’utérus ou du col.
    Ainsi, il arrive parfois que, sous la pression de l’utérus, le col de la femme s’ouvre et que le fœtus glisse alors de lui-même.

 

  • Cause infectieuse
    Certaines infections ou MST(maladies sexuellement transmissibles) peuvent également provoquer des fausse-couche.
     
  • Mode de vie
    Là rien n’est prouvé : essayez juste d’avoir un mode de vie équilibré ;
    ne perdez pas de vue que, dans la plupart des cas, les fausses-couches sont bien souvent dues à des causes extérieures aux femmes enceintes, et que la grande majorité des fausses couches est inexpliquée.